Accueil » Exporter vers un pays arabe, erreurs à éviter

Exporter vers un pays arabe, erreurs à éviter

Vous êtes un fabricant de produits ou un prestataire de services en France et vous cherchez à étendre votre activité à l’international ? Chercher de nouveaux et toujours légitime, si ce n’est pas indispensable. Cela vous permet par ailleurs d’accroître votre chiffre d’affaires. À ce titre, exporter vers les pays arabes pourrait être une bonne idée. Historiquement, ces pays ont toujours été ouverts aux offres étrangères. Cela ne signifie pas pour autant que ce sera chose facile. Dans cet article, nous vous présentons quelques erreurs à éviter avant de vous lancer dans une telle aventure.

Miser sur La French Touch

Il est vrai que la France est connue partout dans le monde par ses sublimes parfums et produits cosmétiques, par ses chefs étoilés qui travaillent dans les plus grands palaces, par ses délicieuses viennoiseries et par la qualité des produits made in France. Tout cela est agréable à entendre lorsque l’on voyage à l’étranger, mais cela n’est malheureusement pas suffisant pour vendre ses produits ou services dans un pays arabe.

L’entrée des produits et services étrangers sur les territoires arabes est généralement fluide et peu restrictif. Y faire des affaires ne pose pas donc trop de problèmes.  Pour y parvenir, certaines conditions doivent tout de même être réunies, telles qu’une connaissance approfondie de la culture cible et une maîtrise du contact humain, qui tient une place importante dans la culture arabe.

❌Se contenter de la langue française ou même anglaise

Quand bien même un arabe sur deux, en règle générale, parle anglais ou français (si ce n’est pas les deux), la maîtrise de la langue maternelle du pays cible présente un réel avantage lors de votre prospection et au cours de vos rendez-vous d’affaires. Ceci reste relatif et varie d’un secteur à un autre.

 

❌Ne pas traduire les supports de communication ou les bâcler

Présenter un site internet en anglais n’est pas toujours suffisant, ce qui est également applicable à l’ensemble de vos supports commerciaux. L’idéal est, bien entendu, de traduire tous vos supports en langue arabe. Mais attention, faire appel aux services gratuits du géant américain peut nuire à votre image.

Pour cela, il est fortement conseillé de faire appel à une agence de traduction professionnelle spécialisée dans les services linguistiques depuis et vers l’arabe . En effet, vous avez ici en jeu votre image de marque et toute votre démarche commerciale.

 

❌Ne pas fixer une bonne stratégie de développement

Pour conclure, réussir le développement de son activité dans un pays arabes nécessite la mise en place d’une bonne stratégie de développement. Il est donc primordial de faire appel à un agent local. Par la suite, il est bon de penser à déterminer les canaux de commercialisation de vos produits et à établir votre propre politique tarifaire. Bref, une étude de marché complète doit être réalisée au préalable.

Le rôle du traducteur dans toutes ces démarches reste capital, c’est pourquoi, si vous voulez véhiculer d’une manière fluide vos messages et adopter une approche qualitative, ce dernier constitue le meilleur moyen pour vous de vous faire une place dans un marché toujours plus concurrentiel.

Chez Colivia Traduction, nous proposons une large palette de services linguistiques allant de la traduction à l’interprétariat et à la localisation des sites internet, en plus du conseil que nous prodiguons à chaque client concernant les spécificités culturelles de chaque pays arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.